Vous êtes ici : Liste des dossiers > Maison > Purger ses robinets et tuyauteries extérieurs pour l'hiver

Purger ses robinets et tuyauteries extérieurs pour l'hiver

Robinet de jardin

Combien d’entre vous se sont déjà retrouvés désagréablement surpris avec des canalisations et des robinets extérieurs complètement hors service à cause du gel et du froid ? Pourtant ces quelques gestes suffiront pour éviter cette fâcheuse situation.

La purge des robinets

Après s’être fait longtemps désirer, la neige est enfin tombée sur l’ensemble du territoire français. On enregistre actuellement des températures très basses avoisinant même les moins cinq dans certaines régions. Malheureusement, si la météo fait le bonheur des inconditionnels des sports de glisse et des stations de ski françaises, ces températures glaciales peuvent être vos pires cauchemars si vous n’avez pas pris les précautions nécessaires avec vos tuyauteries extérieures avant l’arrivée de la période hivernale.

En effet, le gel risque tout simplement d’endommager vos robinetteries et vos canalisations localisées dehors. C’est pourquoi il faut procéder à la vidange des robinets, dès avant l'arrivée du gel. Qui plus est, ce sont des gestes très faciles à exécuter. Pour ce faire, commencez par couper l’arrivée d’eau à l’aide de la vanne. Cette dernière se trouve généralement en amont de l’arrivée d’eau. Vérifiez que le robinet n’est plus approvisionné en l’ouvrant puis actionnez le petit robinet à côté de la vanne pour purger les tuyaux. Par ailleurs, ne pas oublier de mettre une bassine ou un seau pour récupérer le liquide.

La protection de la tuyauterie

Vanne d'arrivée d'eau

Une fois la canalisation vidée, refermez le purgeur et n'oubliez pas de redémarrer la vanne. Par la suite, vous devez vous occuper de la mise à l’abri de la tuyauterie contre le gel en l’isolant du froid. L’objectif est ici de ne pas laisser la canalisation exposée au froid et à l’humidité. Souvent, pour des raisons économiques ou autres, certaines personnes pensent que de vieux journaux ou de la laine de verre non utilisée feront l’affaire. Pourtant ces matières ont la fâcheuse manie de retenir l’humidité et ne sont donc pas recommandées.

L’idéal serait alors d’investir dans une gaine avec des propriétés à la fois isolantes et protectrices. Ces tubes de mousse généralement en polyéthylène ou en laine minérale se trouvent facilement sur le marché. Sinon, pour connaître les mesures exactes des gaines, il vous suffit de prendre les dimensions de vos différents tuyaux. Enfin, pour des protections optimisées, vous pouvez également renforcer le dispositif à l’aide de câbles chauffants essentiellement destinés à cet usage.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Posez une question ! Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : za7Dfg

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers