Vous êtes ici : Liste des dossiers > Décoration > Revêtement du plafond : quelles solutions, quels coûts ?

Revêtement du plafond : quelles solutions, quels coûts ?

plafond en plaques de plâtre

Lambris, dalles ou plaques de plâtre, il existe un panel de solutions destinées à habiller un plafond. Le choix s’effectue en fonction du rendu esthétique désiré, du budget ainsi que des performances thermiques recherchées.

Les plaques de plâtre

Les plaques de plâtre font un tabac dans le secteur de la construction. Destinées à structurer le plafond, elles procurent un très grand nombre d’avantages. En plus de la qualité de finition offerte, elles garantissent d’excellentes performances thermiques et acoustiques.

De même, la plaque de plâtre permet de cacher une surface endommagée en acier, en bois ou en béton. Un autre argument en faveur de ce revêtement porte sur son adaptabilité à différentes situations et supports. Il est possible de le fixer sur des tasseaux de bois rapportés ou sur des solives et des chevrons. Avec l’aide de vis auto-perçantes, la plaque de plâtre peut aussi être fixée sur des fourrures d’une ossature métallique. A part les nombreuses méthodes de pose possibles, la plaque de plâtre tire son épingle du jeu en affichant un tarif abordable : une plaque de 2,50 m x 1,20 m coûte en moyenne 8 euros.

Les dalles de plafond

Rénover entièrement un plafond coûte particulièrement cher. C’est pourquoi, en attendant d’avoir le budget, beaucoup de personnes choisissent de poser des dalles de plafond. Permettant de dissimuler un plafond endommagé, de l’enduit qui se détache ou de la peinture qui s’écaille, cette solution plaît pour son excellent rapport qualité/prix. Une dalle de 50 x 50 cm en polystyrène moulé par exemple ne coûte que 2 euros la pièce. Outre son côté économique, ce revêtement offre d’appréciables qualités décoratives.

dalles de plafond

En raison de sa légèreté, il est aussi facile à poser et l’utilisation d’une technique par colle suffit à le mettre en place. Sur le marché, il existe différents types de dalles qui se distinguent surtout par leur matériau. Le plus répandu étant le polystyrène qui se décline en plusieurs décors et modèles. Des dalles en polyuréthane sont de même proposées par les fabricants. Elles sont plus chères mais garantissent une esthétique sans pareille. Ces dalles sont également vendues avec des moulures la plupart du temps.

Le plafond en lambris

Dans une optique d’offrir un style naturel aux intérieurs, un plafond revêtu de lambris de bois est une excellente alternative. Ce revêtement est réalisé à partir de plusieurs essences de bois qui confèrent à chaque fois un rendu spécifique. Le frêne est réputé pour son élégance tandis que le chêne joue davantage la carte de la chaleur et de la noblesse. Le sapin quant à lui confère un style rustique.

Dans les intérieurs sujets à l’humidité, choisir les lambris de bois est conseillé. Ces derniers peuvent être posés de deux manières : en les clouant ou en utilisant des clips. Le premier système de fixation consiste à faire usage de clous sans tête insérés dans la rainure à l’aide d’un chasse-clou ou d’un marteau. Le second type de fixation quant à lui est plus simple et rapide. Il suffit d’emboîter les dalles entre elles grâce à un système de clips. Côté prix, il dépend surtout de la finition et de l’essence choisie. Il faut prévoir un budget d’au moins 15 euros le m².

(photo 1 par charlotte_paris - CC BY-NC-ND 2.0 et photo 2 par Frédéric BISSON - CC BY 2.0)

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Posez une question ! Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : P9BTLp

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers