Vous êtes ici : Les dossiers de Focus Maison > Maison > Lutter contre les nuisibles dans la maison

Lutter contre les nuisibles dans la maison

Malgré toutes les règles d’hygiène qui peuvent être appliquées dans une habitation, il se peut que des nuisibles s’installent au grand dam des personnes vivant quotidiennement dans le logement, sans que celui-ci soit insalubre pour autant. Il peut s’agir de petites bêtes inoffensives qui ne prolifèrent pas mais il peut aussi être question d’indésirables invasifs provoquant dégâts matériels et allergies sur les occupants.

puces sur les chats

Il convient de distinguer les modes d’action en fonction du type d’habitat : maison individuelle ou immeuble collectif. En général, dans le deuxième cas, l’infestation concerne plusieurs appartements voire la totalité ; dans ce cas, il faudra solliciter collectivement le bailleur ou la copropriété. Si vous vivez dans une maison, seuls ses occupants auront en charge la lutte contre ces nuisibles.

Les nuisibles de la maison

Parmi les nuisibles les plus couramment rencontrés dans les habitations, les insectes rampants sont les plus dérangeants car ils prolifèrent rapidement, peuvent être vecteurs de maladies et abimer voire détruire des aliments et des matériaux.

Blattes ou cafards

Les blattes, appelées souvent cafards, s’installent dans les zones chaudes et humides des logements et s’attaquent aux résidus alimentaires. Elles se multiplient en grand nombre rapidement et se répandent d’un logement à l’autre dans les immeubles via les vide-ordures et les conduits divers.

Les mesures de prévention consistant à éviter toute miette de nourriture qui traine et toute source d’humidité persistante s’imposent. Dans un immeuble, il conviendra de traiter intégralement le bâtiment pour que l’efficacité soit réelle.

Puces

Parler de sauts de puces n’est pas une aberration puisque ces petits insectes brun foncé sans ailes sautent en prenant appui sur leur pattes antérieures puissantes pour se déplacer du chien au chat, et même à l’homme, dans le but de se nourrir de leur sang. Les puces prolifèrent par des pontes nombreuses déposées un peu partout dans la maison avec une prédilection pour les tapis, les canapés, la litière du chat, etc.

Si vous êtes pris de démangeaisons avec des boutons qui ressemblent à des petits points rouges, le plus souvent sur les mollets et les pieds, vous êtes victime de piqûres de puces et votre logement doit être traité contre les puces sans doute installées dans la moquette ou entre les lames de parquet. Après avoir traité les animaux, aspiré et lavé tout le mobilier, les literies et autres revêtements en tissus, vous devrez appliquer un insecticide ou faire appel à un spécialiste.

Punaises de lits

La punaise de lit préfère les lieux secs et chauds se trouvant autour des lits (sommier, tapis, anfractuosités du bois de lit…) et quand le dormeur vient se coucher, elle le pique. Elle aussi va pondre de façon importante pour se multiplier.

Il va falloir user ici aussi d’insecticides adaptés pour venir à bout de ces insectes rampants particulièrement désagréables pour le bon repos du dormeur !

piqûres de puces

D'autres insectes nuisibles dans la maison

La vrillette du pain pond dans les paquets de céréales mal fermés : le remède sera de jeter les paquets infestés et de ranger les denrées dans des bocaux hermétiques, à l’avenir.

Les fourmis nichent souvent dans les fissures des murs, derrière les plinthes mal fixées. Elles se rapprochent toujours de ce qui est sucré. Il existe des boites d’appâts qui peuvent être efficaces.

D’autres insectes nuisibles de la maison sont ceux qui volent. Les mites seront chassées de vos penderies par des sachets de lavande par exemple. Les mouches disparaitront avec l’absence d’aliments à l’air libre et une hygiène irréprochable des lieux, notamment des toilettes. Les moustiques sont honnis pour leurs piqûres durant l’été lorsque l’humidité de la fraicheur du soir tombe : pour s’en protéger, il convient de se couvrir les membres avec des vêtements sans oublier que les herbes aromatiques à odeur forte agissent comme des répulsifs.

Certains insectes ne restent pas dans les habitations mais ne font qu'y passer, il n'y a donc pas lieu de s'en inquiéter plus que ça, d'autant que beaucoup sont surtout près de vos pots de fleurs. Ce sont les cloportes, le poisson d'argent, les araignées, la loche ou le charançon. Quant aux souris, bien qu'il ne s'agisse pas d'insectes, attrapez-les avec des tapettes !

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Posez une question ! Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 4zHeJy

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers

  • Comment équiper son mobil-home : les indispensables ! Comment équiper son mobil-home : les indispensables ! Disposer d’un mobil-home dans le jardin en tant que surface supplémentaire pour accueillir sa famille ou ses amis ne suffit malheureusement pas, il faut aussi penser à l’équiper convenablement...
  • Comment lutter contre le salpêtre ? Comment lutter contre le salpêtre ? Si le salpêtre n’est pas traité et contenu à temps, cette substance très nocive combinée avec l’humidité peut faire des dégâts considérables sur les murs. D’où la nécessité de...