Vous êtes ici : Liste des dossiers > Décoration > Douche à l'italienne : avantages, inconvénients et installation

Douche à l'italienne : avantages, inconvénients et installation

douche à l'italienne

Si certains préfèrent la baignoire, la douche est pourtant plus fonctionnelle et plus économe en eau. Au quotidien, elle vous permet de bien commencer rapidement la journée. La tendance est aujourd’hui à la douche à l’italienne : ses lignes sobres et épurées en font un signe de style et de modernité. Si elle a ses avantages, elle présente aussi quelques inconvénients.

Qu’est-ce qu’une douche à l’italienne ?

La douche à l’italienne s’inspire des modes romaines d’antan. Elle se caractérise principalement par l’absence de marche. C’est une douche de plein pied. Elle utilise également du carrelage à la place du receveur traditionnel. Ce qui peut donner une douche homogène, au sol comme au mur. Un maçon ou un bon bricoleur peut facilement installer une douche à l’italienne, à condition d’avoir les connaissances minimum requises. Ce genre de douche tend de plus en plus à se généraliser dans les nouvelles maisons. Certains n’hésitent pas à troquer leur baignoire pour cet espace de douche d’un nouveau genre.

Les avantages d’une douche à l’italienne

Le premier avantage est d’ordre pratique. L’absence de marches offre une meilleure accessibilité, surtout pour les personnes à mobilité réduite. Un fauteuil roulant peut, sans la moindre difficulté, y accéder. Mais même pour une personne en bonne santé, ce genre de douche est tout aussi agréable. Elle peut aussi accueillir une chaise pour les personnes âgées. Prendre une douche à deux est également l’un de ses grands avantages. En effet, vous ne serez pas tenu par les dimensions d’une douche classique. Vous décidez de la dimension, selon l’espace à votre disposition et vos envies. Sentiment de grandeur et de liberté, voilà ce qui caractérise l’installation d’une douche à l’italienne.

Dernier avantage mais non des moindres, l’esthétique. Une douche à l’italienne est source d'inspiration. Derrière sa vitre, elle est très design, surtout avec du marbre. L’effet est assuré. Une maison avec une douche à l’italienne se vend toujours mieux qu’une autre avec une salle de bain traditionnelle, c’est prouvé.

Les inconvénients de la douche à l’italienne

A côté de ses avantages, elle présente néanmoins quelques inconvénients. Le premier est lié à l’étanchéité. L’utilisation d’un carrelage à la place du receveur n’est pas sans risque. L’eau risque de s’infiltrer sous votre maison si vous ne faites pas attention à la jointure. Au fil du temps, celle-ci risque de s'affaiblir. Il faudra utiliser des joints hydrofuges pour que votre douche puisse supporter un usage intensif sur le moyen terme, à savoir une dizaine d'années.

C’est également le cycle de vérification de votre installation. Ne risquez pas l’inondation et l’effondrement de votre maison. Un autre problème relève de l’évacuation des eaux. Avec une pente très légère, vous aurez du mal à expédier l’eau rapidement dans le siphon. Il est habituellement déconseillé d’installer dans votre douche à l’italienne une colonne d’hydro massage qui est toujours difficile à évacuer. La douche à l’italienne est et reste minimaliste. L’entretien de l’évacuation est plus difficile avec une douche à l’italienne. Au pire, vous serez obligé de casser tous les carreaux du sol pour atteindre le siphon, ce qui risque de générer des travaux et donc des coûts supplémentaires.

Comment installer une douche à l’italienne dans sa salle de bain ?

douche à l’italienne

Installer une douche à l’italienne dans sa salle de bain nécessite de la réflexion et quelques travaux. Vous pouvez faire appel à un professionnel. Mais vous pouvez aussi projeter de l’installer vous-même, il faut prendre quelques précautions pour que votre douche soit aussi stylée que durable. Il faudra d'abord vous assurer de pouvoir créer une douche que votre salle de bain pourra accueillir. Assurez-vous de pouvoir réaliser les raccordements, que ce soit évacuation ou adduction. Il faudra peut-être casser quelques murs pour installer la robinetterie et les mélangeurs. Pour plus de pratique, faites en sorte de créer l’évacuation là où votre ancienne douche était installée.

Certains utilisent seulement du mortier pour créer une chape et créer le fond mais l’étanchéité est loin d’être assurée. Le mieux est de se procurer un receveur à l’italienne qui sera par la suite recouvert des matériaux que vous aurez choisi, marbres ou carreaux. Ces receveurs sont livrés avec un siphon qui sera déjà adapté. Il suffira de lire le mode d’emploi fourni pour effectuer la connexion. Pour plus de sécurité, n’utilisez que des matériaux rustiques au sol afin d’éviter les glissades dangereuses.

Il est probable que vous ayez besoin de rehausser le sol pour pouvoir intégrer proprement le receveur et le siphon. L’installation du receveur, ou la chape, tout comme le carrelage du dessus fini, nécessite une pente d’au moins 1% pour l’écoulement des eaux. N’oubliez pas d’utiliser des produits d’étanchéité pour que tout soit bien hermétique. Utilisez également une bande résiliente autour du receveur pour bien contenir le tout. Prévoyez du mortier pour recouvrir le receveur ou la chape et de la colle pour le carrelage. Du ciment colle améliorera l’étanchéité.

Voilà, vous connaissez maintenant tout de la douche à l’italienne. Si elle va donner du caractère à votre salle de bain, pensez bien à tous les travaux qui vous attendent avant de vous attaquer à son installation. N’oubliez pas qu’il faut un minimum de connaissance en maçonnerie pour entreprendre ce genre de travaux.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Posez une question ! Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : TAZKRD

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers