Vous êtes ici : Liste des dossiers > Bricolage > Comment retirer une cheville d'un mur ?

Comment retirer une cheville d'un mur ?

Chevilles plastique

Plus facile à poser qu’à retirer, une cheville donne souvent du fil à retordre lorsqu’il faut l’extraire du mur. De plus, inutilisées, ces dernières sont particulièrement désagréables à la vue. Comment les ôter efficacement ?

Cheville en plastique

Une fois un tableau, un cadre photo ou un miroir enlevé du mur, il reste la cheville sur laquelle étaient implantées la ou les vis qui les supportaient. Seulement, en fonction de sa taille et de sa profondeur, se débarrasser de cet accessoire peut être un véritable casse-tête surtout si la cheville est bloquée au fond de son trou. Si l’ancienne vis est encore présente, commencez par la dévisser.

Par la suite, essayez d’atteindre la tête de la cheville et retirez-la délicatement en faisant des mouvements légers rotatifs jusqu’à ce que l’article sorte enfin de son trou. Si cette méthode n’a pas marché ou si le support n’est pas à portée de pinces, munissez-vous d’un tournevis. Vissez-y une vis longue du même calibre que la cheville. Et toujours avec des pinces, tirez énergiquement sur le reste de vis qui dépasse pour déloger la cheville. Si cette dernière reste dans le trou, recommencez l’opération. Il se peut que la vis n’ait pas été fixée solidement.

Cheville métallique ou cheville Molly

Cheville métallique Molly

De plus en plus boudées parce que leur extraction est, paraît-il, très laborieuse, voire même impossible, les chevilles métalliques, communément appelées "extensions" sont pourtant réputées pour leur solidité et leur robustesse. Dans le cas où vous êtes en face de modèles de la marque Molly, il vous suffit de couper la collerette en vous munissant d’une pince coupante, puis d'abaisser les ailettes pour dégager la cheville.

Malgré vos efforts et votre bonne volonté, la cheville fait de la résistance ? Ici, vous n’avez pas d’autre choix que de l’enfoncer dans le mur avec un marteau. Il vous reste ensuite à reboucher le trou. Pour terminer voici une consigne de sécurité à prendre en compte, notamment si la cheville se trouve en hauteur. Pour ne pas vous blesser au moment de l’arracher, ne montez et ne prenez appui que sur un support solide comme un escabeau. Si vous n’en avez pas, utilisez une table solide et stable.Sinon, vous risquez de basculer lorsque la cheville sort subitement de son trou !

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Posez une question ! Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : gTE8hj

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers