Vous êtes ici : Liste des dossiers > Bricolage > Comment fabriquer une échelle de meunier ?

Comment fabriquer une échelle de meunier ?

escalier de meunier

Pour vos travaux de bricolage ou pour desservir votre nouvelle mezzanine, il se peut que vous ayez besoin d’une échelle de meunier. Pratique et peu encombrante, elle reste également facile à fabriquer, à condition de bien relever les mesures nécessaires.

Comment se présente une échelle de meunier

Une échelle de meunier est une échelle toute simple. Elle se fabrique souvent avec une essence de bois au fil droit, disposant de très peu de nœuds et pourvu de grains serrés comme le sapin, le chêne, le hêtre, le frêne et l’érable. De cette manière, elle peut être peinte, vernie ou vitrifiée facilement.

Une telle échelle présente deux limons, qui peuvent être doublés chacun d’une crémaillère rapportée sur leur face interne. Celle-ci constitue par la même occasion un support pour installer les marches. Il est possible de laisser un tel escalier ainsi ou de lui ajouter une rampe ou une main courante afin d’optimiser la sécurité des utilisateurs et de prévenir les chutes.

Le calcul des dimensions

Même si l’échelle de meunier parait simple, il est important de respecter les dimensions pour qu’elle soit sécurisante à la descente tout en restant confortable et facile à monter. Pour ce faire, il est important que la pente soit raisonnable. Elle se calcule suivant la profondeur de la marche ou le giron et compte tenu de la hauteur des marches. Mais avant toute chose, il faut définir le nombre de marches à créer.

Pour aboutir à ce résultat, il suffit de mesurer la hauteur à atteindre et de la diviser par un nombre entre 14 et 18 cm, jusqu’à obtenir un chiffre exact. Cet intervalle 14-18 constitue l’idéal en terme de hauteur entre deux marches successives.

échelle de meunier

Quant au giron, il doit faire au moins 20 cm pour que le pied puisse être posé en toute sécurité. Il est également important de ne pas négliger l’encombrement de l’échelle, surtout dans les petites pièces, ainsi que les dimensions de l’échappée et la trémie. À titre d’exemple, si la surface le permet, une échelle de meunier peut avoir une pente de 60° pour une hauteur de marche de 15 cm et un giron de 22 cm. Une échelle d’une inclinaison de 50° pour 20 cm de giron et un espacement de 16 cm entre les marches est également possible.

La réalisation de l’échelle

Avant toute chose, il est important de tracer les différents emplacements du limon et de la crémaillère. Ils doivent être parfaitement parallèles. Vissée dans des chevilles scellées au mur, la crémaillère doit être placée de manière à ce que les marches soient également bien horizontales.

Recourir à un niveau à bulle et la seule manière d'obtenir de tels résultats. Ensuite, chaque limon va être fixé à la base sur un taquet cloué au sol. Tout en hauteur, il est maintenu par un autre taquet solidement vissé ou cloué dans une poutre. Les marches sont mises en place les unes après les autres. Elles sont fixées à la colle puis vissées par la suite. Pour cacher les vis, il est important de prépercer les limons, de fraiser les trous et de dissimuler le tout avec des caches en plastique. S’il faut rajouter une rampe, elle se fixe sur l’épaisseur du limon, par mortaise ou par tenon.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Posez une question ! Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : VqSTZu

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers