Vous êtes ici : Liste des dossiers > Bricolage > Repeindre les fenêtres de sa maison

Repeindre les fenêtres de sa maison

Matériel de peinture

Lorsque vos fenêtres sont encore en bon état mais ont besoin d'un rafraichissement, ou dans le cas où vous n’avez pas encore les moyens d’investir dans de nouvelles huisseries, il n’y a pas nécessairement besoin de les remplacer. Il vous suffit de les repeindre. En effet, c'est tout à fait jouable !

Repeindre des fenêtres PVC

Si vous avez acheté des volets coulissants tout neufs, ils protègent bien vos fenêtres. Et si vous avez privilégié l’aluminium, ce matériau a de bonnes propriétés isolantes. Par contre, pour donner un petit coup de jeune à vos fenêtres, vous pouvez les repeindre. Essayez et vous serez agréablement surpris de l’effet apporté par des fenêtres repeintes, avec des volets neufs, sur la façade extérieure de votre maison.

Est-ce possible de repeindre des fenêtres en PVC ?

Oui c’est tout à fait faisable si vous optez pour une peinture essentiellement destinée à ce matériau. Heureusement, les peintures plastique se trouvent très facilement sur le marché. Si vous voulez des résultats uniformes et des surfaces de fenêtres lisses, achetez de la peinture glycéro. L’inconvénient de cette peinture est sa forte odeur et son long temps de séchage. En alternative, la peinture acrylique est inodore et sèche très vite, mais les finitions sont moins esthétiques. Avoir, le match acrylique ou glycéro.

Dans tous les cas, pour une meilleure adhérence de la peinture, les surfaces à peindre doivent être bien préparées et nettoyées. Et l’application d’une sous-couche est fortement recommandée. Par ailleurs, pour éviter que les poils de pinceaux se collent à la peinture, n’utilisez que des modèles à poil court. Une fois la couche primaire bien sèche, poncez la fenêtre pour obtenir une surface un peu poreuse plus réceptive à l’acrylique et à la Glycéro. Laissez sécher dans un endroit à l’abri du vent et des poussières.

Repeindre des fenêtres en bois

Peintre en batiment

Toute fenêtre à peindre doit être décrochée. La tâche n’en sera que facilitée. Et surtout ne pas oublier de protéger les vitres et les éléments de fermeture par des bandes adhésives. En effet, une fois la peinture sèche, il sera très difficile de se débarrasser des "bavures". Sinon, comme le bois est un matériau particulièrement sensible aux agressions extérieures, la peinture sera sélectionnée en conséquence.

Vous voulez préserver la couleur naturelle du bois ? La lasure ou le vernis conviendraient mieux. Très facile d’entretien, le premier ne s’écaille pas, tandis que le deuxième apporte un aspect brillant aux fenêtres. Mais, que vous utilisiez de la peinture polyuréthane, lasure ou vernis, les fenêtres doivent être préalablement poncées tout à tour avec du papier de verre à grain fin et une brosse métallique pour enlever les traces de graisses, ainsi que tous les résidus d'ancienne peinture.

Vous devez profiter de ce chantier pour boucher les éventuels trous et crevasses avec de la pâte à bois. Après, vous laisserez sécher la surface et vous poncerez jusqu’à l’obtention d’une surface lisse prête à recevoir la couche primaire. Passez un linge mouillé pour dépoussiérer complètement et enchaînez par une première couche d’accrochage.

Avec ce type de support, toujours peindre dans le sens des fibres du bois. Et s’il y a des irrégularités, ne faire les retouches que sur les parties déjà sèches. En exécutant bien le travail, trois et quatre années, voire plus, passeront avant d’envisager un petit rafraîchissement. Enfin, pour prolonger la peinture de vos fenêtres, protégez-les du soleil en fermant les volets lorsque le soleil est à son maximum en plein été.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Posez une question ! Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : Mr5yqp

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers