Vous êtes ici : Liste des dossiers > Travaux > Trappe de visite au plafond : pourquoi et comment en installer une ?

Trappe de visite au plafond : pourquoi et comment en installer une ?

trappe de visite

De nos jours, la plupart des constructions sont constituées de faux plafonds. Or, il est souvent nécessaire d’avoir accès aux combles situés au dessus. De ce fait, la mise en place d’une trappe de visite au plafond s'impose. Une trappe de visite est, en effet, une ouverture au plafond permettant d'accéder aux espaces sous le toit. Quels sont ses véritables attributs ?

Les fonctions de la trappe de visite du plafond

Constituée d’un panneau détachable et d’une bordure fixe, la trappe de visite permet d’opérer des vérifications et des réparations éventuels des aménagements techniques d’un habitat. Elle permet l'accès aux combles et aux lieux de stockage. Elle simplifie aussi l’accès aux branchements d'électricité, des fils, des câbles et de tout autre matériel qui nécessiterait un dépannage.

Cette porte est presque invisible, car elle est revêtue de la même matière que le plafond c’est-à-dire soit en bois, soit en PVC, soit en placo. Sa taille doit absolument permettre l'introduction d’une personne.

L’installation de la trappe de visite

Une trappe de visite en plafond doit être parfaitement isolée thermiquement. Elle doit également être étanche à l’air. Ces conditions sont essentielles pour qu'elle ne soit pas une source de fuite de chaleur. Sa mise en place passe par plusieurs étapes.

D’abord, il faut bien déterminer l’emplacement idéal où elle peut être installée. Étant donné qu’elle n'est pas vraiment esthétique et qu’elle peut générer des passages d’air, il est préférable de la placer dans des espaces de rangement ou de dégagement comme une buanderie, un débarras ou un couloir, car ces endroits ne nécessitent pas beaucoup de chaleur à la différence de la salle de bain par exemple, et ils ne sont pas des pièces de vie telles que la cuisine, le salon ou les chambres. Le plus important est qu’elle soit accessible à l’aide d’une échelle depuis le sol.

Une fois l’endroit approprié trouvé, il convient de tracer la découpe envisagée de son entrée. Cela peut se faire avec une simple équerre, une règle et un crayon. En gardant ce tracé et à l’aide d’une scie à guichet, le découpage du plâtre peut maintenant être effectué. Toutefois, pour faciliter l’insertion de la scie, il faut faire un avant-trou.

La prochaine phase consiste à ôter le cadre de la trappe et à fixer des bordures autour de l’ouverture. Il est capital que ces bordures soient bien ajustées à l’intérieur du faux plafond.

Des attaches ou butées devront être ajoutées pour fixer la trappe de visite. Seuls ces petits crochets et un mince vide seront visibles. Des trappes de plafond plus élaborées intègrent carrément l'échelle d'accès.

(photo rakamblack - CC BY-SA 2.0)

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Posez une question ! Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Site Internet

Texte

Code de sécurité à copier/coller : rcPVUR

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers