Vous êtes ici : Les dossiers de Focus Maison > Travaux > Comment adapter une salle de bain pour personne à mobilité réduite ?

Comment adapter une salle de bain pour personne à mobilité réduite ?

De nos jours, les nouvelles normes de la construction prévoient des agencements conçus pour les personnes à mobilité réduite, mais ces questions se résument essentiellement à l’accès aux espaces et non à l’adaptabilité des équipements. C’est néanmoins une avancée dans ce domaine qui ne progresse que timidement.

Lorsque l’on dispose déjà de sa salle de bain et que l’on souhaite l’adapter à l’usage d’une personne à mobilité réduite, il existe heureusement des solutions en termes d’équipements et d’accessoires qui peuvent être facilement mises en place et qui respectent une certaine esthétique (voir ici pour les coûts). Petit tour d’horizon des méthodes pour adapter sa salle de bain aux PMR.

Comment adapter une salle de bain pour personne à mobilité réduite ?

Source : Salle de bain PMR PlaneteBain

Adapter sa salle de bain : une bonne solution pour la rendre accessible à tous

Près de 300 000 personnes sont considérées comme des personnes à mobilité réduite, ou PMR, en France. Souffrir d’une mobilité réduite ne se limite pas seulement au fait de se déplacer en fauteuil en roulant, cela concerne également les personnes âgées qui peinent à effectuer certains gestes simples du quotidien en raison de leur vieillissement. De nos jours, le fait de rester chez soi le plus longtemps possible est fortement encouragé et rendu possible par la multiplication des aides à domicile. Mais ce ne sont pas là les seules personnes nécessitant une salle de bain adaptée, car une personne en situation d’obésité rencontre elle aussi des difficultés à réaliser certains mouvements, à l’instar d’une femme enceinte. En outre, nous pouvons tous nous blesser à un moment de notre vie et être entravés dans notre liberté de mouvement, de manière temporaire ou pérenne. Ainsi, une salle de bain adaptée aux personnes à mobilité réduite peut présenter un atout pour toute la population.

Si les nouvelles normes de construction prennent en compte la circulation des personnes en fauteuil roulant au sein des espaces, il existe d’autres formes d’équipements et accessoires qui permettent de rendre la salle de bain pleinement accessible à tous.

Plusieurs associations accompagnent ces changements et aménagements en tenant compte de chaque situation et de toutes les formes de handicap. C’est notamment le cas des installateurs labellisés Handibat et du réseau Soliha, spécialisés dans ce type d’aménagement. Des aides de l’État sont également possibles, notamment de l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (ANAH).

Comment adapter une salle de bain aux personnes à mobilité réduite ?

La douche

La douche est l’équipement le plus présent dans les foyers. La douche à l’italienne est le modèle le plus adapté aux PMR. Il existe certains modèles en parfait plain-pied et d’autres avec un léger bord qui ne doit pas excéder 2 cm de hauteur et qui doit être signalé pour éviter d’y taper.

Pour éviter les chutes, le sol de la douche doit être antidérapant et des barres de maintien debout et de relevage doivent être prévues sur les parois. Un siège doit être fixé à l’une des parois ; il peut être avec ou sans dossier et accoudoirs.

Le dispositif de robinetterie doit être facilement réglable, c’est-à-dire thermostatique et installé de manière à en faciliter l’usage par une personne à mobilité réduite et par un aidant.

La baignoire

La baignoire peut être sécurisée au moyen d’un revêtement antidérapant, d’un siège et de barres de relevage. Là aussi, la robinetterie doit être sécurisée, facile à régler et accessible pour un usage par la personne à mobilité réduite et par un aidant.

La baignoire à porte est une excellente solution, car elle permet un accès à tous ou presque, selon la hauteur de la marche.

Le lavabo

Le lavabo doit être placé à une hauteur permettant un usage assis et la possibilité de glisser ses jambes en dessous. Généralement, le siphon est déporté pour éviter toute gêne et les rangements sont installés sur le côté.

Les toilettes

Les toilettes doivent être fixées à bonne hauteur et entourées de barres de maintien et de relevage. Certains modèles sont réglables en hauteur et même autonettoyants pour faciliter le nettoyage et garantir une meilleure hygiène.

Des aménagements sécurisants

Les équipements ne sont les seuls éléments à prendre en compte. Rendre sa salle de bain accessible aux PMR nécessite un environnement intégralement sécurisé. Pour ce faire, la pose d’un revêtement de sol antidérapant est indispensable. Pour une libre circulation sans risque de chute, il est recommandé d’éviter tout tapis ou objet présentant une source de danger.

L’éclairage de la pièce doit être conséquent et suffisant pour permettre une bonne visibilité. Idéalement, il est préconisé d’installer un plafonnier et un éclairage au niveau du lavabo.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Posez une question ! Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : rvgNr3

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers